Une exposition sur les papiers dorés : Poitiers, du 24 mars au 30 avril 2014

BU (Bibliothèque Universitaire) droit-lettres de l’Université de Poitiers – Fonds ancien : les papiers dorés, du 24 mars au 30 avril 2014

Dans la série des «petites vitrines du livre ancien», courtes expositions thématiques destinées à faire découvrir certaines richesses du Fonds ancien de l’Université de Poitiers, voici une présentation des «papiers dorés». Fabriqués, notamment, en Allemagne à la fin du XVIIe siècle, ces papiers étaient utilisées autant en reliure proprement dite, donc en couvrure, que pour les gardes. Ces papiers dorés étaient soit vernis soit gaufrés. Les impressions étaient réalisées sur ces papiers grâce à une gravure de taille d’épargne. En fait il s’agit simplement d’une gravure en relief : on taille la matière, bois ou linoleum, en épargnadissertatio-dogmatica-de-finali-ecclesiae-dispersae-judicios-in-causis-dogmaticis-contra-modernos-josef-f-x-a-hosemann--1nt le dessin ; mais, en réalité, on taille généralement beaucoup plus de matière avec une gravure en relief (donc, cette technique porte peut-être mal son nom…).

«Dans le premier cas, [celui du papier diré vernis], les parties en relief du bois étaient « encrées » avec un vernis doré. Dans le second,  [papiers dorés gaufrés], l' »or » était fixé par une plaque de cuivre chauffée et fortement pressée. A décors géométriques ou végétaux, avec motifs ou fonds dorés, ils pouvaient être enrichis de couleurs». Les résultats sont superbes, comme on pourra s’en rendre compte… jusque fin avril.

• Poitiers – Campus 
Service du Fonds Ancien BU Droit-Lettres Bât A2,
2e étage 1,
allée Jeanne Chauvin à Poitiers

 

Les papiers dorés : webographie

http://www.bibliotheque-conde.fr/expo/expo_re_papiers.htm
http://www.unitheque.com/Livre/editions_des_cendres/Papiers_dores_d_Allemagne_au_siecle_
des_Lumieres_(1680_1830)-60858.html
http://www.panamart.fr/Papiers-de-garde-dores-gaufres,dominotes-&-marbres.html
http://www.bibliotheque-mazarine.fr/fr/evenements/expositions?id=802:des-couleurs-et-du-papier-france-allemagne-italie-1700-1850

Sur la taille d’épargne, voir :

A. Béguin, Dictionnaire technique de l’estampe, t.A-F,G-l, M-Z, Bruxelles, 1977 – « La planche est creusée partout où l’impression ne doit pas avoir d’effet ; le dessin seul est conservé au niveau initial de la surface de la planche, il est épargné. » Technique de la xylographie et de la linogravure.

 

 

 

 

 

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.