Un nouveau Salon du livre ancien et de bibliophilie à Paris : Antique-Livre

Jeudi 18 juillet 2019

Le Salon Antique-Livre aura lieu chaque dernier week-end du mois et toute l’année au Palais de la Femme, dans le 11e arrondissement.

Son inauguration est prévue le 14 décembre 2019 (seul week-end de l’année décalé en raison de la fin de l’année).

Tout est parti d’un constat que plusieurs professionnels ont dressé : les marchés parisiens sont assez nombreux chaque week-end qui proposent du livre ancien et d’occasion. On en trouve facilement aux Puces de Saint-Ouen, un peu moins dans celles de Montreuil et, entre les deux, un peu également porte de Vanves – sans parler bien sûr du Marché Brassens. Mais, souligne Jean-Paul Lenin, directeur du Salon Antique-Livre, libraire, associé et directeur artistique de la galerie Raulin Pompidou, «le marché de l’occasion n’est pas celui de la bibliophilie.»

«Le marché de l’occasion n’est pas celui de la bibliophilie»

Or, le marché de l’occasion bat de l’aile pour de multiples raisons, inondé par des bouquins dont les prix ont terriblement chuté. Associer la bibliophilie aux livres d’occasion a souvent pour incidence de dévaloriser la bibliophilie elle-même et surtout cela brouille l’image culturelle des «beaux livres» dans l’esprit du public. Cette association qui fait souvent reculer la bibliophilie finit donc par avoir aussi des incidences négatives sur l’ensemble des «vieux livres». De surcroît, les ouvrages de bibliophilie ont besoin de lieux appropriés, d’un cadre – qui les protège et les mettent réellement en valeur.

Ce sera donc le cas avec Antique-Livre, puisque ce Salon s’installera définitivement au Palais de la Femme – monument historique classé, que nous connaissons bien, puisque un autre Salon, celui des livres d’artistes, Page(S), y a lieu chaque année en novembre. La coïncidence n’est sans doute pas totalement un hasard, puisque Antique-Livre sera dédié à la bibliophilie, en comprenant dans celle-ci la bibliophilie contemporaine, donc les livres d’artistes. Et, au-delà de ceux-ci, comme un pont, comme un lien de ces ouvrages avec les Beaux-arts, Antique-Livre fera également une place aux tableaux, aux estampes… et, dans ces domaines, aux créateurs et collectionneurs – dont on prévoit des expositions qui accompagneront le salon. La bouquinerie, quant à elle, sera interdite.

L’événement prévu mensuellement sur trois jours, vendredi, samedi et dimanche, réunira une cinquantaine de professionnels – il peut en accueillir jusqu’à 60 pour des stands de 9 m2 chacun. Les exposants auront la possibilité de louer des tables. La présence sur le stand est obligatoire pour les trois jours, mais l’adhésion ne l’est pas pour exposer. Le prix d’un stand est fixé à 400 euros ttc.

À la tête de l’association, outre Jean-Paul Lenin, libraire depuis plus de vingt ans après un itinéraire de jeunesse atypique, très attaché aux Beaux-arts et à la philosohie nietzschéenne, mais sans autre poste officiel dans l’organigramme que celui de directeur du Salon… un président, Claire Raulin Pompidou, deux secrétaires – Sylvie Calixte, épouse de libraire, et Frederik Reitz, dans un partenariat du Magazine du Bibliophile avec le Salon, enfin Jocelyn Leseur, trésorier, libraire et président de l’association Écoles sans frontières, et Jean-Philippe Bourgeno, trésorier adjoint, éditeur et expert comptable.

Voici une belle aventure qui démarre et un outil qui, nous l’espérons,
deviendra vite incontournable dans l’offre parisienne en bibliophilie.

G. d’A.

Salon Antique-Livre
Palais de la Femme
94, rue de Charonne
75011 Paris

Du vendredi au dimanche,
de 9 à 18 h – Entrée libre.

Org. : Jean-Paul Lenin
Courriel : livres92@gmail.com

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.