Régine Deforges : « J’aime vraiment le Poitou […] »

• Citation

Régine Deforges : « J’aime vraiment le Poitou, j’aime profondément cette terre. Chaque fois que je descends du train à Poitiers, que j’y loue une voiture pour en retraverser la région, je sens tout un tas de radicelles me repousser. Mais vue de Montmorillon, je sais que je ressemble parfois à un OVNI : le malentendu dure depuis mon enfance… On souffre tous d’être différent, vous savez : à l’institution Saint-Martial, j’étais seule à lire et à lire vraiment. Il n’y avait, chez aucune autre pensionnaire, cette passion du livre et de la lecture. On ne lit d’ailleurs pas moins aujourd’hui qu’on ne lisait de montemps ou de celui de mes parents ; il y a toujours eu très peu d’enfants à se trouver comme avalés par la lecture… J’étais de ceux-là, souvent isolée donc, comme sur ma barcasse, ma chère périssoire. Forcément, cela a débouché sur de l’incompréhension et des rapports de force ; qui perdurent… Quoi qu’il en soit, il importe qu’aujourd’hui, tous les Montmorillonnais se rendent compte de la valeur considérable que la Cité de l’écrit représente pour leur ville comme pour chacun d’eux. Même ceux qui ne lisent jamais !»

IMG_6044 Régine D.

Régine Deforges (15 août 1935 – 3 avril 2014), Paris mars 2009.

in Le Magazine du Bibliophile n°81, mars-avril 2009.

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.