Redécouvrir les contes de fées : un plaisir jubilatoire

À L’OCCASION DE LA PARUTION AUX ÉDITIONS BELIN DE L’OUVRAGE EXPLORER ET ENSEIGNER LES CONTES DE FÉES PAR JEAN-PAUL GOURÉVITCH, NOUS AVONS INVITÉ L’AUTEUR À NOUS PRÉSENTER CET UNIVERS AUQUEL IL EST ATTACHÉ, S’ÉTANT FAIT UNE SPÉCIALITÉ DE LA LITTÉRATURE JEUNESSE DEPUIS UNE QUARANTAINE D’ANNÉES. PATRIMOINE TOUJOURS À EXPLORER ET À DÉCOUVRIR, UNIVERS D’UNE RICHESSE INÉPUISABLE QUI A ÉTÉ SERVI EN BIBLIOPHILIE PAR DE REMARQUABLES ILLUSTRATEURS, LES CONTES DE FÉES POSSÈDENT DES VERTUS INSOUPÇONNÉES… COMME LEURS POUVOIRS DE TRANSMISSIONS BIBLIOPHILIQUES.

MAG BIB 129

 

Est-ce le retour en grâce des contes de fées ? En 2014, la ville d’Évian a proposé dans son Palais Lumière une exposition «Les Contes de fées : de la tradition à la modernité» qui a enregistré 25 000 entrées, avec un catalogue illustré de 168 pages publié par les éditions Snoeck. En 2016, le musée de Millau et des Grandes Causses sous le patronage de la Commission nationale française de l’Unesco a organisé l’exposition «Si l’amour m’était conté» centrée autour de Peau d’Âne, Cendrillon, Blanche-Neige, La Belle au Bois dormant et La Belle et la Bête qui montre que l’amour reste le thème incontournable de ces contes. Elle a accueilli 8 500 visiteurs dont 2 500 scolaires. Les Contes de fées sont également entrés dans les programmes scolaires. De jeunes et moins jeunes illustrateurs (Sophie Lebot, Antoine Doré, Jim Dine, David Sala, Geoffroy de Pennart…) ont revisité les anciens textes des Mille et Une Nuits, de Perrault, de Grimm, d’Andersen, de Lewis Carroll ou de Carlo Collodi, prolongeant les interprétations sophistiquées ou déjantées de Frédéric Clément, Jean Claverie ou Nicole Claveloux. On remastérise les films cultes comme La Belle et la Bête (celui de Cocteau et celui des studios Disney) tandis que des contes de fées modernes comme les sagas d’Harry Potter, les BD d’Émile Bravo sur les sept ours nains ou les albums sans texte de Rascal conduisent les jeunes lecteurs dans un domaine féerique où les repères ne deviennent visibles que pour ceux qui les imaginent…

Retrouvez cet article en intégralité dans le n°129 du Magazine du Bibliophile

 

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.