Melun, 16 et 17 janvier 2016 : 18e Salon du livre et des vieux papiers

C’est dans la nouvelle salle des fêtes L’Escale que se tient le Salon du livre et des vieux papiers de Melun, les 16 et 17 janvier 2016.

Inaugurée par le maire de Melun, Gérard Millet, en janvier 2016, cette salle, qui n’est autre que l’ancienne Salle des fêtes réhabilitée et restaurée, abritera ainsi de nouveau ce Salon qui accueillait plus d’une cinquantaine d’exposants – des libraires et bouquinistes, et surtout des auteurs qui dédicacent leurs ouvrages récemment publiés.

Allier livres neufs, vieux papiers et livres anciens : le mélange des genres ne réussit pas toujours, mais la recette fonctionne parfaitement ici et ce sera la 18e édition de ce Salon. Une manifestation dont la réussite et la pérennité sont à mettre au crédit de l’association organisatrice, les Amis du livre et des vieux papiers de Melun, et à celui de sa présidente, Claude Divoy, qui restent attachés au bonheur des visiteurs et à celui des exposants…

L’Escale n’a certes pas la même contenance que l’ancienne salle. Il y avait plus d’une cinquantaine de libraires auparavant, il y en aura près d’une quarantaine – mais s’ajoutent aux libraires un certain nombre d’exposants, dessinateurs par exemple, qui seront réunis au libraire de bandes dessinées ; on trouvera également les spécialistes d’ex-libris. Le bouquiniste de Melun, celui qui tient les boîtes sur le pont de Seine au centre de la ville, Jean-Luc, ne sera pas présent cette fois, mais nous retrouverons le bouquiniste Daix et sa compagne, Armelle Guégant.

Moins de libraires, surtout parce que l’espace au niveau des mezzanines ne sera plus occupé du tout. Quant aux stands qui, auparavant s’étendaient sur 8-9 mètres, ils mesurent à présent entre 5 et 6 m. Un des espaces phares du bonheur des visiteurs : le bar. C’est aussi là que des déjeuners étaient servis, notamment avec les auteurs, ce qui créaient beaucoup d’échanges, de conversations. « Ce sera autre chose – mais j’ai aussi envie que le salon reste un peu comme il était », explique Claude Divoy. Le bar existera, mais il n’est pour le moment pas prévu de servir des déjeuners, car son espace sera beaucoup plus petit qu’auparavant.

Quant aux auteurs – dont nous ne connaissons pas encore les noms –, ils étaient placés au bas de la scène : ils se trouveront, cette fois, sur la gauche en entrant. «Nous prévoyons une dizaine d’auteurs»*, précise Claude Divoy. Le hall, qui est immense, sera dédié à la bande dessinée et aux dessinateurs, comme déjà évoqué. Il n’y aura pas cette année de concours de poésie ni de nouvelles. Au premier étage sera aménagé un coin pour les enfants avec des caisses de livres, ce qui permettra à certains parents une visite plus détendue.

Donc, un salon qui change un peu, parce que son cadre a changé. La décoration a également évolué… dès l’entrée. Rouge et noire. «Et si tout s’avérait plus positif encore qu’auparavant ?», conclut l’organisatrice, très heureuse de partager cette recherche d’un bonheur simple et communicatif avec livres et vieux papiers.

Nous l’avons souvent dit et répété : il s’agit sans aucun doute du premier grand et vrai salon du livre ancien de l’année en Ile-de-France. Dans un lieu qui protège de toutes intempéries.

 

• L’ESCALE : avenue de la 7e Division Blindée Américaine, 77000 Melun.
De 9 à 19 heures le samedi, et de 9 à 18 heures le dimanche.

Organisation : Les Amis du livre et des vieux papiers de Melun (association Loi de 1901)

Téléphone: 01 60 68 45 94
Courriel : claude.divoy@orange.fr

Internet : http://lesamisdulivre-melun.fr

 

 

(*) ‑ Côté dédicaces, il est prévu qu’un autre salon ait lieu, juste le temps d’un après-midi : ce sera le 12 mars 2016. Près d’une cinquantaine d’auteurs seront réunis.

 

affiche-melun-2016

 

 

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.