LA ROCHELLE, dimanche 20 décembre 2015 : un salon du livre à ne pas manquer ! (salle de l’Oratoire )

 

LA ROCHELLE, dimanche 20 décembre 2015 : 3e Salon Livres & Images

 

LA ROCHELLE

Troisième édition du salon rochelais du livre ancien, du livre de collection et d’occasion… toujours dans la belle salle de l’Oratoire, elle se déroule, cette année, à quelques jours de Noël en raison des élections régionales qui viennent d’avoir lieu.

LR01 V2 Light

LR03 V2

Cette salle de l’Oratoire, aujourd’hui «désacralisée» n’en représente pas moins un lieu particulièrement historique pour la Ville. C’est en effet ici que Richelieu fit célébrer une messe après la reddition de La Rochelle en 1628. Initialement, il s’agissait de la chapelle du couvent des Sœurs blanches de Sainte-Marguerite. Les moniales l’abandonnèrent dès lors qu’éclatèrent les troubles religieux entre catholiques et réformés. Elle fut ensuite utilisée comme hôpital puis comme magasin d’artillerie… Enfin, elle redevint lieu de culte aussi bien pour les protestants que pour les catholiques… D’ailleurs, avec l’édit de Nantes de 1598, une certaine tolérance régnait ; l’église fut même restituée aux catholiques. Et ce sont les Oratoriens qui s’y installèrent. D’où son nom actuel.

LR02 V2

La Ville regarde la mer, elle possède des liens particuliers avec le Canada où nombre de huguenots sont partis s’installer, mais elle est aussi très liée à la Grande-Bretagne. Pendant tout le Moyen-âge les vins de Bordeaux furent en effet expédiés dans les pays du Nord de l’Europe par le port de La Rochelle…

 

Image 1 V2

Image 2 V2

P1080439 V2

P1080401 V2

Revenons au Salon lui-même. Il est organisé par l’association Colophon (1), par Thomas Reynaud, Elian Monteiro et Damien Lapeyre. Et ce n’est sans doute pas un hasard si cette association porte ce nom de colophon qui appartient ici encore à la fois à l’univers des éditeurs, à celui des imprimeurs et aussi à celui des libraires… Car si Reynaud est bouquiniste (sa mère exerce aussi cette activité depuis une trentaine d’années à La Rochelle, établissement Rumeur des Âges), il est aussi éditeur (suivant l’exemple cette fois de son père – éditions Rumeur des Âges – 2). «J’édite, pour ma part, de petits textes de 50 à 100 pages qui relèvent pour la plupart du régionalisme ; j’édite également des cartes et des affiches publicitaires. Après 10 ans de boutique, j’ai décidé de travailler sur les salons…» Quant à Elian Monteiro, il est bouquiniste avec une spécialisation en BD et littérature. Présent sur de nombreux salons, il possède aussi un petit espace commercial qu’il partage avec Damien Lapeyre, La Boutique de la Sirène (3)

IMG_2807 V2

Au total, plus d’une vingtaine de libraires et bouquinistes participeront à ce 3e Salon Livres & Images de La Rochelle, dont plusieurs libraires d’ancien, la Librairie L’Intersigne d’Alain Marchiset, ancien président du Slam, président d’honneur, membre également de la Lila – Ligue internationale de la librairie ancienne (4), Cédric Maussion, librairie Aux Cris de la Chouette, à Montmorillon (5), Didier Deroeux, Librairie Solstices que nous avons rencontré sur le Salon du livre ancien de Limoges (6), Pierre-Yves Erbland, Librairie Le Cosmographe (7) (8)…

IMG_2809 V2

À côté des livres anciens et des livres rares, le bibliophile trouvera tout ce que l’on peut imaginer dans l’éclectisme le plus large, du régionalisme, des Esoterica, des Curiosa, des ouvrages récents, des «beaux livres»… «Aucun doute, le « cadeau de Noël » peut aussi être un livre ancien ou un très beau livre d’occasion (comme neuf)»,… rappelleThomas Reynaud.

Les portes de cette manifestation (gratuite) ouvriront à 10 heures pour se refermer à 18h30. L’inauguration officielle aura lieu vers midi en présence d’Arnaud Jaulin, adjoint à la culture (9). La Salle de l’Oratoire étant située en plein centre de La Rochelle, aucun souci pour trouver un café ou un restaurant dans sa proximité – la Salle de l’Oratoire est à deux pas du marché… Et, puisque nous serons le dimanche 20 décembre, de très nombreux magasins seront ouverts…

P1080416 V2

Au programme est également prévue une conférence sur la lanterne magique (10). Elle sera donnée à 16h dans une salle attenante par un acteur-conférencier… Vincent Martin, grand spécialiste du cinéma à La Rochelle (11) (12), auteur de l’ouvrage 100 ans de cinéma à La Rochelle.

• Enfin, une partie de la rédaction de votre magazine préféré – Le Magazine du Bibliophile et de l’amateur de manuscrits & autographes – sera présente sur ce salon. Ce qui vous offrira l’opportunité de découvrir nos numéros en lien avec la mer, la voile… les cartes marines. Par exemple, la bibliothèque marine de Jacques Taglang (13), etc.

 

SALON LIVRES & IMAGES
6, rue Albert 1er
La Rochelle
De 10 à 18h30
Conférence : La lanterne magique, à 16h,
par Vincent Martin

Organisation : Association Colophon
Tél. : 06 87 07 92 43

• Pour situer la salle :
http://www.soireeslarochelle.com/sortir/salle-de-l-oratoire-la-rochelle,473,,fr

P1080406 V2 

(1) – Le colophon représente un «explicit» ou «explicitus» (une fin, un achèvement), le contraire d’un «incipit» (le début) d’un texte. Ne pas oublier que le mot «explicit», abréviation, provient de «explicare» qui signifie «dérouler», puisque les manuscrits étaient initialement des rouleaux («volumen»).

Le mot «colophon» en lui-même est également très intéressant : il provient du grec κολοφών qui signifie sommet et achèvement. Comme si le lecteur d’un texte ne pouvait aller plus loin, plus haut… Ce sont les humanistes de la Renaissance qui utilisèrent ce terme pour nommer, à la fin d’un texte, les indications de date, de lieu, et bien d’autres éléments, jusqu’à des sentences… Le colophon correspond donc à un «achevé d’imprimer» auquel nous sommes habitués aujourd’hui en fin d’ouvrage. Mais il est important de savoir que le colophon existe depuis l’antiquité, qu’il était présent sur les tablettes, les rouleaux, les manuscrits avant de l’être sur les incunables… Un texte est un ensemble, une unité. Il est important de savoir où il commence et où il se termine. Et ce qui nous paraît assez simple et évident l’est, parce que les pages d’un texte suivent une numérotation… Jusqu’à un «achevé d’imprimer», mais avec un ou des rouleaux, il aurait été beaucoup plus difficile de connaître la fin d’un texte sans l’existence d’un colophon. C’est pourtant ce qui arrive assez fréquemment aux archéologues et codicologues…

(2) – Rumeur des Âges : 6, rue des Templiers,
17000 La Rochelle.
Tél. : 05 46 41 17 04.
Nombreux textes du XIXe réédités.
Voir, par exemple : http://www.remydegourmont.org/dialogue_amateurs/rayongourmont02/rumeur/notice.htm
Voir également : http://recherche.fnac.com/e37679/Rumeur-Des-Ages
Où l’on trouve chez Rumeur des Âges La Négresse d’Hugues Rebell, ou La Tauromachie par Théophile Gautier…

(3) https://www.facebook.com/LaBoutiqueSirene

(4)http://www.mag-bibliophile.fr/non-classe/la-librairie-lintersigne-sinstalle-pres-de-la-rochelle

(5)http://www.citedelecrit.fr/portfolio/au-cri-de-la-chouette/

(6)http://boutique.librairie-solstices.com/fr/2-catalogue-solstices

(7)https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=888094591227721&id=188330037870850

(8)https://www.facebook.com/Librairie-Ancienne-Le-Cosmographe-396677483840826/?fref=photo

(9)https://www.facebook.com/arnaud.jaulin.2014

(10)Thème éminemment littéraire, la lanterne magique est présente dans Les Souffrances du jeune Werther… Marcel Proust en possédait une dans sa chambre.
Lire aussi :
http://marcelproust.pagesperso-orange.fr/images/la_lanterne_magique.pdf

(11)http://www.sudouest.fr/2013/09/07/que-sont-nos-cinemas-devenus-1161292-1391.php

(12)https://www.youtube.com/watch?v=l2EXrK6esKY

(13)http://www.mag-bibliophile.fr/non-classe/nautisme-et-yachting-la-bibliotheque-de-jacques-taglang-dans-le-magazine-du-bibliophile

MDB110

 

IMG_3324 V2

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.