Fin de siècle… Le Nouveau musée de Bruxelles

«Every end is a new beginning», toute fin est un nouveau commencement. Cette affirmation est le credo d’un musée qui s’est ouvert à la fin de 2013 (le 6 décembre)… en plein cœur de Bruxelles. Il renvoie à une période d’effervescence et de grande création qui s’étend de 1884 à 1914. Comme la fin d’un monde qui annonçait celui que nous connaissons. La date de 1868 correspond à la fondation de la Société libre des Beaux-Arts.

Cette période fin de siècle est donc celle de Constantin Meunier, James Ensor, Henri Evenepoel, Fernand Khnopff, Léon Spilliaert ou encore de Georges Minne, mais ce n’est pas seulement dans le domaine de la peinture ou de la scupture que cette effervescence de la création s’est manifestée…

Tous les domaines ont été touchés par l’effervescence « fin de siècle », dont la littérature, la musique etc. C’est en effet l’époque de Maurice Maeterlinck, Emile Verhaeren, Octave Maus, Victor Horta, Henri Van de Velde, Maurice Kufferath, Guillaume Lekeu…

Ce nouveau musée est soutenu par de nombreuses institutions muséales belges, dont naturellement la Bibliothèque royale, mais aussi, par exemple, la Wittockiana.

 

• Musée Fin-de-Siècle Museum
rue de la Régence, 3
1000 Bruxelles
Du mardi au dimanche , de 10 à 17 h.
Téléphone : +32 (0)2 508 32 11
Courriel : info@fine-arts-museum.be
Internet http://www.fin-de-siecle-museum.be

 

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.