COLMAR : 16e Salon européen du livre ancien et de la gravure, le samedi 3 mars et le dimanche 4 mars 2018

16e Salon européen du livre ancien et de la gravure de Colmar : le samedi 3 mars et le dimanche 4 mars 2018

• Inauguration professionnelle le vendredi 2 mars (sur invitations seulement)

Jean-Alain Caminade, président de l’Association Autour du Livre, Colmar

 

L’Association Autour du livre peut se réjouir de sa réussite dans toute l’Alsace, puisqu’elle organise  six salons dans cette province (Mulhouse le 26 mai, Strasbourg les 16 et 17 juin, Ferrette le 2 septembre, Ribeauvillé le 16 septembre, Moslheim les 27 et 28 octobre, enfin Colmar les 3 et 4 mars 2018 – et les 2 et 3 mars 2019 !). Une réussite établie sur le formidable travail de libraires bénévoles, travail constamment renouvelé et un succès qu’aucun membre de cette association ne considère comme définitif.

C’est au contraire la fragilité de cette entreprise que tient à souligner son président Jean-Alain Caminade. Face à la baisse des rentrées dans les budgets communaux, baisse entre autres aussi des dotations d’Etat, les loyers des salles municipales choisies pour organiser des salons ou des marchés ont tendance à grimper… Or ces augmentations peuvent mettre en péril les petits budgets de fonctionnement de ces manifestations ainsi que l’équilibre comptable des associations. Par ailleurs, il sera toujours plus facile à une administration communale ou autre d’assurer des fonctions nécessaires à l’organisation d’un événement à la fois culturel et commercial plutôt qu’à une association dont les membres exercent tous une activité professionnelle et doivent faire face à des obligations de revenu. Pourtant rien ne peut remplacer la «connaissance du terrain», comme en témoigne évidemment l’Association Autour du livre et, bien évidemment, la réussite d’un salon comme le SELAC, ce salon de Colmar que nous suivons depuis plus de dix ans.

Le pragmatisme de son président et de ses membres a conduit à une recette, un mode d’organisation dont l’efficacité se mesure aux résultats que nous connaissons – même si au delà des chiffres, près de 2000 visiteurs, reste le bonheur d’une sorte de fête où les amis des livres se communiquent le plaisir de se retrouver chaque année, le premier week-end de mars.

Le pragmatisme de la réussite tient surtout au fait pour les organisateurs d’avoir retenu ce qui se pratique ailleurs de plus efficace et de plus convivial. Ainsi, le SELAC, à l’instar du Salon international du livre rare au Grand Palais de Paris, pratique la demi-journée professionnelle avec inauguration sur invitations officielles : elle a lieu vendredi 2 mars. A l’instar des Salons que Leoda Scale et Bernard Maurel ont organisés et organisent – notamment à Orléans (du 9 au 12 mars 2018, dans le cadre du Salon des antiquités et collections au Parc-Expo), un diner des exposants a lieu au terme de la première journée, le samedi 3 mars 2018 ; enfin autre élément important, comme plusieurs grands salons allemands ou suisse, un catalogue est édité avec une présentation de quelques-unes des plus belles pièces de chacun des libraires exposants. Pour consulter ce catalogue : se rendre sur le site de l’association – www.autourdulivre.eu – ou bien le demander directement par téléphone à Jean-Alain Caminade au 06 76 47 04 58.

La diversité des libraires participant à ce salon représente aussi un facteur important de son succès, car elle est un gage du brassage des ouvrages, des titres, des spécialités et comme une belle promesse de surprises.

Les libraires de l’Est de la France sont bien là, rassurez-vous ! Qu’ils viennent de Metz (Librairie Moresi), de Strasbourg (Librairies  L’Image et le Livre, Au coin littéraire, Dinali, La Jument Verte), d’Illkirch (Art Distribution), de Rouffach (Librairie des Possibles), de Colmar (Jean-Alain Caminade, rue des Marchands ainsi que la Librairie Le Cadratin et la Librairie ancienne Richard, rue des Têtes), de Thann (Michel Dannenberger), de Neuve-Église (Cenaculum de Jean-Luc Hunkler), de Tagolsheim (Art Tribal), de Besançon (Librairie L’Ours Chenu), de Rochefort-sur-Néron, dans le Jura (la Librairie Pierre Calvet)… Des libraires allemands sont aussi présents, à commencer par le fidèle Martin Barbian de Sarrebruck [Saarbrücken] qui apporte cette année de magnifiques lithographies de Marc Chagall, l’antiquariat Haufe & Lutz de Karlsruhe, enfin Klaus Kröger de Lörrach. De Belgique, nous trouvons la Librairie Calliope avec Xavier Libon. Franco-belge, puisqu’installé en Poitou, à Montmorillon, Robert De Jonghe, Le Festin de Babette, expose de très belles pièces de «bouquinerie culinaire» dont une édition originale, en premier tirage, de la Physiologie du goût de Brillat-Savarin.

Tout un groupe de libraires vient du sud de la France, des terres occitanes mais aussi du Sud-Est, un groupe très fidèle à ce salon que nous avons un grand plaisir de retrouver, année après année : la Librairie Bernini, de Pont-Saint-Esprit, la Librairie Garance de cette magnifique petite commune de Monpazier, qui organise un très beau salon l’été, la Librairie Altitudes de Nice, la Librairie Bal de Chambéry, Roselyne Layan – de Montauban, la Librairie du Bacchanale avec Sophie Cautain et Alain Meyer – de Pépieux, dans l’Aude, Arobase Livres avec Raymond Tardy – de Perpignan…

En remontant, voici la Librairie bourbonnaise de Vichy, la Librairie Aux deux Éléphants d’Antoine Fleury, librairie installée à Chartres et spécialisée – entre autres – dans les Jules Verne… De Paris, voici la Librairie Busser – de la rue Monge dans le 5e –, la Librairie Pierre-Adrien Yvinec, de l’avenue de la Bourdonnais, 7e arrondissement…

Plus à l’Ouest, de Normandie et d’ailleurs, le visiteur découvrira les ouvrages de la Librairie Bertran, de Rouen, Le Cénacle – d’Argentan –, Tant qu’il y aura des livres, de Jean-Yves Margotton, de Pontcharra, la Bouquinerie Aurore de Thierry Neveux à Vassonville, la Librairie Bois d’Encre de Sylvaine et Yvan Noiret, Moulins-la-Marche… Sans oublier Avidalire, de G. Babouri.

Les ouvrages proposés vont d’une centaine d’euros à plusieurs milliers. Pas seulement des livres mais aussi des gravures, des lithographies notamment, des photographies et des lettres autographes. Parmi les grandes surprises de ce catalogue : nous nous arrêtons sur une édition rarissime de Guerre et Paix de Tolstoï : 3 tomes en 3 volumes, 1879… Édition originale très rare, imprimée à Saint-Petersbourg dans la traduction française, avant le russe. Seuls 500 exemplaires furent envoyés en France et commercialisés par Hachette. Vicaire décrit l’édition de 1885 en la donnant comme étant l’originale !

Tout au long de son histoire (nous en sommes quand même à la 16e édition !), le SELAC a témoigné de liens très forts et comme allant de soi avec la gastronomie – les goûts du président de l’association organisatrice ne sont sans doute pas étranger à ce penchant naturel… Cette année, l’invité d’honneur du SELAC sera le maître-chocolatier Charles Pubill, de Paray-Le-Monial (lire Le Magazine du Bibliophile n°135-136, page 6). Honneur cette fois à la pâtisserie !

 

 

 

Martin Barbian, Sarrebruck

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.