Edito : Je suis Charlie

couv-bibliophile-116L’équipe du Magazine du Bibliophile et moi-même nous joignons aux autres citoyens et aux journalistes pour affirmer, loin de toute idéologie, notre solidarité et notre fraternité à Charlie Hebdo et à ses dessinateurs victimes du fanatisme. La bibliophilie est «Charlie». Dans un pays fondateur des libertés
modernes et des Droits de l’homme, aucun pouvoir ne devrait s’estimer au dessus des droits, des libertés et des devoirs que confère la laïcité.

La bibliophilie est une joie et un plaisir. Mais elle est aussi là parfois pour nous rappeler les tristes heures de l’Histoire : qu’il s’agisse de livres détruits, de livres brûlés ou de livres volés, comme ces bibliothèques de bibliophiles allemands, hongrois, polonais, français… qui disparurent pendant la seconde guerre mondiale. On continue aujourd’hui de retrouver leurs livres.

La bibliophilie et l’histoire du livre nous rappellent aussi où se trouvent les ouvrages dont on parle tant, mais sans jamais se demander d’où ils proviennent, et où leurs originaux se trouvent à présent… Avec ce premier numéro de l’année 2015, nous vous souhaitons à tous de nombreuses découvertes – à commencer par celles de nos pages –, des rencontres enrichissantes et le plaisir toujours confirmé que
nous apportent les livres, plaisir partagé.

Dans ce numéro, Le Magazine du Bibliophile a pénétré dans le saint des saints de l’univers d’un éminent journaliste, Philippe Bouvard. Vous serez étonné d’apprendre avec lui à quoi peut servir une bibliothèque… Quant au «saint des saints» de la Bibliothèque nationale de France, cela pourrait être la Réserve des livres rares… mais vous découvrirez ce que représente vraiment cette collection exceptionnelle. Vous redécouvrirez aussi un musée de l’Imprimerie qui, pour ses 50 bougies, s’offre une nouvelle naissance et devient le «musée de l’Imprimerie et de la communication graphique». Enfin, les
passions bibliophiliques comprenant les imprimés les plus inattendus – comme les ephemera qui trônent dans les vitrines de ce musée lyonnais –, un passionné, Francis Lamond, nous conduit sur la piste
des portfolios Art déco dans un entretien accordé au libraire Jean-Étienne Huret… Mais, ils sont fous ces bibliophiles !

Bonne année à tous !

Retrouvez cet article en intégralité dans le n°116 du Magazine du Bibliophile


Rédacteur en chef du "Magazine du Bibliophile et de l'amateur de manuscrits et autographes".
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr