Une vente record à Londres : Birds of America atteint 8,6 M €

Une très belle vente chez Sotheby’s Londres : l’ouvrage de John James Audubon, Birds of America, dans son édition originale en 4 volumes, avec 425 gravures aquarellisées a atteint 8,6 millions d’euros.

Le cygne trompette (détail) ou Cygnus buccinator : une des 425 gravures aquarellisées de l’ouvrage Birds of America de John James Audubon.

Bien que le livre le plus cher demeure sans aucun doute la Bible de Gutenberg (si l’on s’en tient au livre imprimé), puisque la seule partie de l’Ancien Testament imprimé à Mayence a atteint 5,4 millions de dollars chez Christie’s le 22 octobre 1987 (il y a donc plus de vingt ans), le célèbre Birds of America de l’ornithologue franco-américain John James Audubon (1785-1851) s’est vendu 7 321 250 livres (8,6 M €) chez Sotheby’s Londres le mardi 7 décembre 2010. La précédente vente de ce titre avait réalisé 7 M € en 2000 à New York – soit, si l’on peut dire, un gain de 1,6 M € en 10 ans. Tiré à 200 exemplaires, entre 1827 et 1838, on n’en connaît plus aujourd’hui que 119 dont une douzaine seraient encore entre des mains privées.

Retrouvez cet article en intégralité dans le n°91 du Magazine du Bibliophile


Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.