Londres, 10 juillet 2013 : Sotheby’s mettra en vente le manuscrit du premier roman de Samuel Beckett, «Murphy»

Beckett, d’origine irlandaise, « le dernier moderniste », a été l’auteur d’une œuvre ancrée dans la tradition littéraire occidentale, mais avec sa propre voix. Écrit sur six cahiers, entre août 1935 et juin 1936, à Dublin et Londres, tandis que Beckett était en psychanalyse, le manuscrit, initialement intitulé « Sasha Murphy »  a été beaucoup corrigé et comporte des centaines d’annulations et de révisions. Les carnets sont aussi  illustrés de nombreux croquis animés, faisant allusion aux préoccupations de l’auteur durant cette période, y compris les portraits reconnaissables de James Joyce, Beckett lui-même et Charlie Chaplin, ainsi que les symboles astrologiques et de notations musicales. Ce manuscrit autographe, estimé 800 000/1,2M£,  sera la pièce maîtresse de la prochaine vente de Sotheby’s de littérature anglaise, histoire, livres pour enfants.

Selon Peter Selley, expert en livres et manuscrits : «C’est incontestablement le plus important manuscrit d’un roman complet par un auteur britannique ou irlandais moderne à apparaître aux enchères depuis des décennies. Je connaissais – comme d’autres bibliophiles –,  l’existence de ce manuscrit remarquable depuis longtemps, mais peu d’entre nous l’avait vu. Les carnets contiennent d’infinies richesses pour tous ceux –  érudits ou collectionneurs – qui sont intéressés par les auteurs modernes, qui plus que tout le monde pourraient comprendre l’essence de l’homme moderne. Le manuscrit permettra de redéfinir les études Beckett pour de nombreuses années à venir.»

Alain Fayard

Ce profil est utilisé par divers membres de la rédaction du Magazine du Bibliophile (auteurs, secrétaires de rédaction).
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.