Chamalières, carrefour de la bibliophilie, les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 mai 2014

510307737103071811030739Les vendredi 16, samedi 17 et dimanche 18 mai 2014 vont se dérouler les 3es Journées du livre ancien et de la bibliophilie contemporaine d’Auvergne, à Chamalières. Cette manifestation se tient au Carrefour Europe, au pied du Conseil régional. Un salon à ne pas manquer  !

Petite commune située à l’ouest de Clermont-Ferrand et à l’orée du Parc naturel régional des volcans d’Auvergne, Chamalières ne compte pas moins de 17500 habitants. On la compare souvent, par sa situation en périphérie de la grande métropole clermontoise, à Neuilly-sur-Seine par rapport à Paris. Mais Chamalières ne peut prétendre seule à ce statut, car, à l’évidence, elle le partage avec Royat. Ce sont deux communes très proches, si proches, par exemple, que le casino situé à Royat appartient à Chamalières ! Autre différence avec Neuilly, le visiteur qui découvre Chamalières ne doit pas oublier que le terrain n’est absolument pas plat… On monte de Clermont vers Chamalières.

L’établissement thermal y a été construit entre 1852 et 1856, et c’est à partir de cette époque que la population de Chamalières a commencé à augmenter très lentement, passant de 1200 habitants en 1856 à 1400 en 1872, dépassant 2000 habitants au milieu des années 1880 et les 5000 en 1920. Vingt ans plus tard, en 1940, sa population a doublé…

Entre 1954 et 1984, elle gagne 6000 habitants. Période importante, liée à la personnalité de Valéry Giscard d’Estaing élu maire de 1967 à 1974, et président de la République de 1974 à 1981. Son fils, Louis Giscard d’Estaing, accède à son tour à la tête de cette municipalité en 2005 – il a été réélu en 2014.

Chamalières est, par ailleurs, la ville natale de l’ancien sénateur et ministre Michel Charasse. Ironie du sort, à Chamalières se trouve également une imprimerie essentielle pour l’économie… celle de la Banque de France. Et l’Ecole nationale des finances publiques (ENFIP) n’est pas loin… Elle se trouve à Clermont-Ferrand.

Parmi les autres natifs de Chamalières, citons, entre autres, l’écrivain Renaud Camus, l’animatrice Danièle Gilbert, le chef cuisinier Bernard Loiseau ou encore André Parinaud, écrivain et homme de radio. Si on ajoute les personnalités nées dans les communes voisines ou bien y ayant résidé, en particulier à Clermont-Ferrand, de Blaise Pascal à Henri Bergson, Pierre Theilhard de Chardin, Michel Serres… , on ne sera pas étonné de la place que tiennent le savoir et le livre dans le bassin clermontois.

Les 3es Journées du livre ancien et de la bibliophilie contemporaine d’Auvergne accueillent cette année près de 75 exposants, venus de 25 départements différents ainsi que de Belgique et d’Espagne. Les organisateurs – Léoda Scale et Bernard Maurel –, qui, précédemment, ont créé et dirigé le Salon du livre ancien de Lourmarin, ont construit ce salon de Chamalières sur la recette qu’ils ont développée et expérimentée à Lourmarin avec le succès que nous connaissons… A savoir : réunir des pôles de savoir-faire et d’exposants bien définis dans l’univers du livre ancien et de la bibliophilie contemporain…

Des relieurs et restaurateurs :Nathalie Berjon, Isabelle Blivet [lire Le Magazine du Bibliophile n°111, p. 34], Catherine Treccani, Florent Rousseau, Elsa Montaudon, Isabelle Jean, Alain Koren, Anne Lasserre Gasquez, Brigitte Chardome, Armelle Guégant, auxquels viendront s’ajouter Alain Taral, éminent relieur spécialiste de la marqueterie de bois, Michel Franck, un jeune talentueux diplômé de l’école Estienne, ancien restaurateur à la BnF, gérant de « L’Atelier de Reliure » à Grenoble depuis juillet 2007, Anaise Nolan, de Saint-Germain-en-Laye, et Daniel Bernady, de Toulouse.

Toujours dans le domaine de la reliure, les ateliers de Marie-Ange Gentou, Université Blaise Pascal de Clermont- Ferrand exposeront les derniers travaux de ses élèves ; enfin, l’association AVF (Accueil des villes françaises) de Chamalières présidé par Claudie Bally-Rives présentent les œuvres réalisées par ses ateliers de création.

Les libraires, dont nombre d’entre eux appartiennent au SLAM, Syndicat de la librairie ancienne et moderne, réunissent autour de Léoda Scale, présidente du Salon, spécialiste en livres de peintres, Hervé Valentin, Librairie Walden, Orléans, pour les éditions originales [lire Le Magazine du Bibliophile n°107-108, p.31 et p.51], Christophe Briot, de Fontenay-sous-Bois, pour les éditions de Jules Verne, Geneviève Martin, librairie «Quand-même» de Tencin (Grenoble), pour les ouvrages portant sur la montagne, la Savoie et le Dauphiné, Joëlle et Jacques Foussard, de Bourges, spécialistes en livres sur l’Auvergne, le Berry et le Bourbonnais, et de nombreux généralistes : Blandine Bal (Librairie Bal, de Chambery), Jean-Marc Ferley (librairie Les Propylées, de Montmorillon en Poitou), La Librairie de l’Octogone, également de Montmorillon, pour des ouvrages de sciences humaines et de poésie, Nadine Péot, de Sucy-en-Brie, Bernard Avella, de Marseille, Sébastien Guillem d’Hyères, Frédéric Bazin, de Brive [lire Le Magazine du Bibliophile n°109, nov. 2013, p.34], organisteur du Salon du livre ancien de Limoges, Denis Pedebas et Lionel Millerand, de Montpellier, Daniel Daix, de Montargis et de La Charité-sur-Loire, Jean-Michel Bini, de Juvisy dans l’Essonne, Thierry Benavides, de Vigneux, également dans l’Essonne, la Libreria Delstres, de Barcelone, etc.

Artistes du livre, auteurs et éditeurs de bibliophilie contemporaine seront bien présents avec Albert Woda, de Reyne [http://albertwoda.blogspot.fr/], Bernadette Genoud-Prachet, de Viry-Chatillon, Marie Naud, de Chamalières, Molhitz représenté par Fabrice Cambou, Galerie Mader à Biarritz, Monique Delobelle et Jean François Desuzeau, de Saint-Martin-de-la-Mer, spécialistes de l’ex-libris, Jerôme Verdier, de Mazamet, fournisseur de peausserie ; Sylvie Constantin, de Carnoules, exposera les enluminures qu’elles réalisent, Jean Lelioux, de Beaune, les dernières publications des «Pharmaciens bibliophiles» [lire Le Magazine du Bibliophile n°111, p.54], Pierre-Gabriel Gonzalez, président de l’association des Amis du pneumatique et organisateur de la Convention des collectionneurs Michelin présentera «les Guides» – ces guides, souvent surnommés «Guides rouges» dont les éditions 1900 peuvent dépasser 15000 euros en salle de ventes – et «l’aventure Michelin», enfin Roland Luquet, la généalogie auvergnate avec l’ARGHA, Association de recherches généalogiques et historiques d’Auvergne située à Chamalières dont il est le président [http://www.argha.org/].

Le marché des bouquinistes sera animé par Xavier Dufaÿ, de Nice, Said Lalah de Seine-et-Marne, Philippe Bernini, de Pont-Saint Esprit, Sophie Cautain et Alain Meyer, librairie Paroli de Minerve, Patrice Roussel, de Montmeyran, Alain Chevrier, librairie «Les Palmiers sauvages» de La Charité-sur-Loire, Jean-Yves Margotton, de Pontcharra dont l’enseigne ne manque pas d’humour… «Tant qu’il y aura des livres», Christine et Henri Cristini de la Bouquinerie du geai à Lourdoueix-Saint-Pierre en Limousin, Laurent Droguet et Anne Néron, spécialistes en livres sur les chemins de fer, de Besse en Dordogne, Joëlle Isba de Villeneuve-Loubet, les Auvergnats Bernard Tranchant, François Sand, Marie Villarem, Jean Noël Delorme, Madeleine Sernin et Pascal Ricard, de Montpellier.

Côté communication, Pascal Chartier, directeur du site Livre Rare Books, installé à Lyon, apportera aux intéressés toute information nécessaire sur les nouveautés techniques développées sur ses pages «http://www.livre-rare-book.com/». Deux magazines spécialisés seront présents : Art et métiers du livre et sa rédactrice en chef, Marie Garrigue, et Le Magazine du Bibliophile et de l’amateur de manuscrits & autographes, avec votre serviteur, directeur de cette publication.

La Bibliothèque diocésaine de Chamalières, pour la première fois, dévoilera ses trésors ! Dirigée par Marie-Jeanne Belmontet, cette Bibliothèque, qui comprend environ 80 000 ouvrages en sciences religieuses, histoire de l’église, spiritualité, philosophie, histoire, histoire de l’art, histoire locale…, est en réalité celle du Diocèse de Clermont-Ferrand mais installée à Chamalières, 13, rue de Richelieu. A souligner : les Bibliothèques diocésaines possèdent toutes des fonds anciens et très anciens. Gageons que nos surprises seront grandes !

 

Rédacteur en chef du "Magazine du Bibliophile et de l'amateur de manuscrits et autographes".
Site Web : http://www.mag-bibliophile.fr

Soumettre un commentaire

Vous devez vous connecter pour soumettre un commentaire.